Faut-il le présenter ? La réponse est, à mon avis, non. Toutefois, il ne faut pas pour autant en faire un couteau sans caractère, qui passerait peut-être inaperçu au regard des nouvelles et nombreuses productions de régionaux et néo-régionaux. Le Laguiole est encore là et bien là. Voici deux de ma collection. A vous de les apprécier.

Le premier (à droite) est en os. Estampillé "Le couteau de Laguiole" avec un boeuf. Son manche mesure environ 13 cm. Sa lame et son ressort sont guillochés. Il est bien joli avec ses clous positionnés en forme de croix, comme le veut la tradition afin de permettre au berger de prier le soir, à la lumière de sa bougie...

Le 2ème ci-dessous, est en ébene. Estampillé "Laguiole", il est signé G.D. Son ressort et sa lame sont aussi guillochés. l'acier choisi a été le 440.
jolis ces deux couteaux, non ?


Retour à l'accueil