L'Alsacien ou encore, le Massu ou encore le serpentine jack... Personnellement, c'est pour moi l'Alsacien. Fabriqué à Thiers au début du XXème siècle et sans doute d'origine anglo-saxonne, on le trouvait aux Etats-Unis sous le nom de Serpentine Jack, vraissemblablement du fait de la forme de son manche. Toutefois, l'alsacien a élu domicile dans bien des coins de France et notamment dans l'Est comme vous vous en doutez. Mais pourquoi n'avoir qu'un nom quand on peut en avoir deux, voire trois ?... Avec ce couteau, un nom en cache un autre puisqu'on le nomme aussi "massu" du fait de sa mitre massive de tête et de son manche qui s'affine progressivement lui donnant ainsi la forme d'une massu ! Sa lame est de forme yatagan, légèrement ramassée sur elle même. Ce couteau existe en une ou plusieurs pièces. Celui que je vous présente ci-dessous est un deux pièces en corner. Il mesure environ 18 cm ouvert. La lame est en acier carbone, typique des couteaux régionaux de la première moitié du XXème siècle, comme ceux qu'avaient de nombreux français dans leurs poches, prêts à casser la croûte le moment venu. Celui-ci est signé Le Sabot 

alsacien 2p corne (2)

alsacien 2p corne (3)

alsacien 2p corne (4)

alsacien 2p corne (5)

alsacien 2p corne (1)

Retour à l'accueil